Poèmes Dark, musique au clip assez sombre ou magnifique!

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

12 novembre, 2007

Pour une personne qui se reconnaitra!!

Classé sous dédicasse — darkhyatt @ 9:21

dgmhappyhalloweenbynacrym.jpgUne personne formidable,
Un être adorable.
Il a mis du soleil dans mon coeur,
Et je lui souhaite que du bonheur!
Avec sa guitare on peut voir qui il est vraiment
Si on prends son temps!
Une voix magnifique,
Un être unique!
Il est une des personnes qui compte le plus pour moi,
et il fait partie de ceux qui m’ont évités que je me noie.
C’est devenu très vite un ami,
Et grâce à lui je ne me perds plus dans la nuit!!

8 novembre, 2007

doute

Classé sous poèmes d'amour — darkhyatt @ 20:59

75452gothiquesuroreiller.jpgSous mon masque qui sourit,
Tombe sur mes joues la pluie!
Sous mon masque qui sourit,
Il n’y a qu’oublie!
Sous mon masque qui sourit,
Je ne pense qu’à lui!
Au fond de moi je pleure,
Mais devant les autres je pose des leurres!
Il est dans mes moindres pensées,
Même si il s’est éloigné!
Je ne pensait pas de nouveau aimer,
et mon coeur je lui est donné!
Mais va t’il le garder
Ou le jeter?

6 novembre, 2007

les Voisines – Renan Luce

Classé sous musique — darkhyatt @ 16:08

clip vidéo rendant hommage au film fenetre sur cour de HitchkocImage de prévisualisation YouTube

4 novembre, 2007

L’orage

Classé sous paroles de Hurle-Vent de La Fille D'Octobre! — darkhyatt @ 8:39

sanstitre.bmp

Au loin mes souvenirs denfance
Peu à peu s’effacent
Quand tu caressais mon visage
Pour que passe lorage

Protége-moi, protège-moi
Du bruit du vent

Au loin sest evanoui lenfance
Dans un age de glace
Que glisse ta main sur mon visage
Pour que passe lorage

Protége-moi, protège-moi
Du bruit du vent

Au loin, mes souvenirsdenfance

Tout doit brûler

Classé sous paroles de Hurle-Vent de La Fille D'Octobre! — darkhyatt @ 8:17

feu20sacre.jpg

A l’heure ou les Hiboux se pâment
J’ai des allumettes plein les poch
es
Et comme une envie pyromane

D’
en gratter une sur la roche. Sens tu passer l’air qui s’engouffre
Sous les feuillages du Brasier
?
Q
ui ouvre sous mon coeur de souffre
?
J
e ne connais plus la pitié.
J

e te Jure qu’à la nuit tombée
F
orets en feu, fleurs de foudre

De
notre amour à la fumée
Il n’y aura qu’une traînée de poudre.
Tout doit brûler
T
u sera l’incend
iée,
Je
serai l’assass
ine
Tou
t Doit b
rûler
Le ciel deviendra roug
e
Et noires tes racine
s

La nuit
avance , l’odeur du souffre
S
‘épaissit comme je fais craque
r
Les
allumettes au fond du g
ouffre
mon amour s‘est enterré.Sens-tu couler la froide essen

ce
Le lo
ng de ton corps endorm
i
Et le
bâillon de ma vengeanc
e
É
touffer l’oiseau dans son nid?
Je te jure qu’à la nuit tombée
Vi
lles en feu, éclairs à
fendre
De notre amour à la fu
mée
Il n’y aura qu‘un chemin de cendr
e.T

out doit brûler
T
u sera l’incendiée,

Je
serai l’assassine
To
ut Doit brûl
er
Le
ciel deviendra rou
ge
Et
noires tes racines.
Regarde l‘ombre de nos deux corps transformés en torches vivantes, enlacés à leur triste sort
Et fl
ambant d’une peur sidérante.
L
e ciel, le cosmos et l’espace ne pourront faire écran aux flammes rien ne pourra me rendre lasse

De to
ut brûler,
J
e te condamne

12

Rat(s) de Bibliothèque |
amazighunique |
*libé-LuL* |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mes sens
| Mi corazon
| livre des souvenirs